Pendant qu’une partie de l’équipe est hors service (paludisme oblige) et que l’autre partie de l’équipe est à Yako en réunion ou pour la réalisation des étagères, je m’aventure pour un petit tour matinal en vélo, direction le chantier ! Comme un peu partout dans le monde, le lundi matin, personne n’a envie de retourner au travail après la fin de semaine, je retrouve donc une seule équipe de maçon qui s’affaire en compléter la première petite voûte.

Avant la fin de la semaine, on devrait retrouver notre petit bâtiment totalement finalisé. L’équipe a bien hâte, faut dire que c’est le seul bâtiment qu’on verra au stade final avant notre départ dans tout juste 1 mois. Avec tout ça, on se rend compte que c’est un ouvrage massif sur lequel on travaille qui nécessite une quantité immense de terre ! C’est le principal goulot d’étranglement dans notre chantier.

Justement au moment que je suis sur le chantier, le vice-président de la coopérative maraîchère arrive. C’est journée de mobilisation pour les membres de la coopérative, près de 15 personnes quitteront leurs champs pour la journée afin de venir aider pour le transport de la terre et de l’argile. Vers 11h00, le camion benne arrive et les travaux commencent. 1 voyage d’argile et 2 voyages de terre de construction seront transportés ce jour là, assez pour passer la semaine !

J’ai passé les mois précédents le stage et les  premiers mois ici à réaliser les plans de bâtiment sur le logiciel Sketchup. Aujourd’hui, c’est très réjouissant de voir le virtuel devenir réalité !

Voici quelques photos des travaux réalisés à ce jour.

Francis Poisson-Gagnon